DOR Museum
Nous sommes entourées de l’histoire et de nature. La coexistence des hommes et l’environnement naturel de la montagne de Sant Julià est millénaire cause de sa position stratégique. Ici, ont vécu les Ibères et aussi les Romaines qui contrôlait la Via Augusta.

L’espace qui occupe la montagne où nous nous trouvons est déclaré comme Bien Culturel d’intérêt National à cause de son valeur archéologique et historique qui nous aide à comprendre le présent.

La montagne se lève comme une prolongation de la cordillère des GAVARRES (la chaîne de montagnes des régions du bas Empordà et le Gironès). D’un côté nous pouvons voire la gorge de la fleuve Ter (son pas entre les Gavarres)

La montagne des Sants Metges de Sant Julià de Ramis est connue pour sa richesse archéologique avec des gisements datant du paléolithique, l’église médiévale des Sants Metges et le cimetière médiéval à coté, avec le Castellum romaine et wisigothique. 

"La fortalesa de Sant Julià de Ramis"

Bienvenus à La Fortalesa

Leur offre nous propose le DOR Museum (Musée de joaillerie et Centre d’Art), qui abrite aussi La Cúpula (Un espace pour événements), la boutique et le DOR Restaurant (un restaurant et cafétéria), ainsi que l’Hôtel Sants Metges (5 étoiles) et l’Atempo (restaurant gastronomique avec le sceau du Xef Jordi Cruz).

La_Fortalesa_pdf

La Fortalesa web

LA FORTALESA DE SANT JULIÀ DE RAMIS:

Ou le Château de Sant Julià de Ramis.

Est un exemple unique en Catalogne de fortification qui essayait de contrecarrer l’avancée de l’artillerie pour défendre les accès à Gérone dès du nord.

La construction de la forteresse est inspirée dans les principes défensifs de Séré de Rivières (militaire architecte français connu pour le système de construction de fortifications polygonales inhumées.

Il s’agit d’une forteresse militaire construite entre 1893 et 1912, de plante trapézoïdale, avec trois niveaux superposés et un ensemble de galeries enterrées, protégées pour une fosse profonde qui entoure tout le sommet de la montagne.  

La construction commence l’année 1893 et n’est pas fini jusqu’au 1912, quand le modèle défensif est devenu obsolète. Elle était préparée pour se défendre à niveau militaire, seulement pour les envahissements terrestres.

Va être occupée à partir du 1916 avec un poste militaire qui dépendait du commandement de Gérone.

Après la guerre civile en Espagne (de 1936 jusqu’ à 1939) va être utilisée com a poudrière (on gardait munition et explosifs)

Les Républicaines avant de l’abandonner et partir dans l’exil en France, essayèrent de la faire sauter tout en mettant des explosifs autour de la forteresse. La légende nous raconte que c’était un voisin de Sant Julià qui évitait la totale destruction et seulement y avait eu une explosion sur la porte d’entrée.

À cause de l’explosion la caponnière de gorge avec la porte principale de la forteresse disparaît et aujourd’hui est l’espace qui occupe l’entrée du premier étage du musée.

L’année 1963 la forteresse devient utile et reste fermée et abandonnée, déclarée pour le Ministère de défense « sans intérêt militaire » et on disait que les derniers militaires qui habitait ont cultivé du champignon.

 

Les œuvres de restauration partaient du principe de préserver l’histoire du bâtiment ayant et la nouvelle architecture se développe en fusionnant créativité et des matériaux comme la pierre, le béton et le ferre rouillé. Tout afin de que l'impact environnemental soit le plus aimable possible et pour que l'intégrité des espaces réhabilités caressent l’environnement de la montagne et aident à fusionner le bâtiment avec le paysage.

DOR MUSEUM

La place d'accueil nous guide jusqu’au hall du musée, lieu d’accueil des visiteurs où on peut jouir d’une présentation audiovisuelle et interactive des contenus que se sont exposés dans les salles du musée. On peut faire la découverte du DOR Museum de manière libre ou guidée.

Dans le musée on trouve des salles avec une exposition de gemmologie, avec une sélection de pierres précieuses, chaque une avec ses caractéristiques qui lui donnent un charme propre. Diversité de pièces de joaillerie de plusieurs concepteurs, sculpteurs, bijoutiers, avec une sélection du joaillier Octavi Sardà, le sculpteur Amador Braojos et la designer Elsa Peretti complètent ce nouvel espace muséal. Le deuxième étage a des salles pour les expositions temporelles. Actuellement nous présente sculptures, dessins, et médailles de Josep Maria Subirachs, sculpteur, peintre, graveur, scénographe et critique d’art catalan.

EQH - ESPACE QUIM HEREU

Dans un bâtiment de nouveau construction, situé à mi-parcours du fossé et du château on vous présente un concept d’art vivante où le visiteur peut interagir avec l’art et l'œuvre du peintre de Gérone, Quim Hereu.

Sur ses peintures l’artiste fusionne la poésie, les sentiments, la beauté, les valeurs humaines, la philosophie, la fantaisie et la nature.

Le DOR Museum a un centre de documentation avec une bibliothèque spécialisée en les différentes disciplines de l’art, avec une section sur des ouvrages de bibliographie. Au hall d’entrée il y a aussi la boutique, avec petits objets, bijoux, gravures, lithographies, et des autres idées ainsi que de petits objets pour offrir comme cadeau.

À l'intérieur de ce complexe se sont construit cinq studios ceux artistes que, pendant un temps souhaitent y travailler sur sa ouvre. Le DOR Museum vaut promouvoir le talent des nouveaux artistes dans un programme de mécénat culturel.